les débuts du petit gaulois


astérix les débuts du petit gaulois

Véritable nom : Asterix
Statut légal : gaulois célibataire
Identité : connue de tous, surtout des romains...
1ère apparition : 1959 dans le journal pilote
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds


En 1959, la petite société Edipresse-Edifrance (créée par René Goscinny, Albert Uderzo et Jean Hébrard) a la lourde tâche d'assurer la partie bande dessinée d'un nouveau périodique pour jeunes, financé par Radio Luxembourg et intitulé Pilote.
À deux mois de la sortie du journal, ils sont réunis dans la petite HLM d'Albert Uderzo à Bobigny . René Goscinny a l'idée de faire quelque chose de « folklore français » et demande à Albert Uderzo de lui citer les grandes périodes de l'Histoire de France. Après avoir commencé sur le paléolithique, il enchaîne sur les Gaulois, mais il est tout de suite arrêté par le scénariste. En quelques heures, les deux compères créent dans la joie le village et ses habitants. Pour le personnage principal, Albert Uderzo voit un gaulois très musclé alors que René Goscinny penche plutôt pour un nabot au physique amusant, mais malin. S'il obtient gain de cause, Albert Uderzo lui adjoint quand même un compagnon bien en chair et il en fait un livreur de menhirs.
La série intègre le journal Pilote à temps pour son lancement. La première histoire s'intitule Astérix le Gaulois et paraît pour la première fois dans le n° 1 publié le 29 octobre 1959. Avec 300 000 exemplaires écoulés, le lancement de Pilote est un succès et Astérix est une des séries les plus plébiscitées par les lecteurs. Malgré cela, le journal manque rapidement d'argent et, pour survivre, il est racheté, ainsi que les séries qui le composent, pour un franc symbolique par Dargaud.
pilote les débuts du petit gaulois

1 commentaire :

  1. Asterix est apparu en Belgique quelques mois avant Pilote dans l'almanach Radio Luxembourg

    RépondreSupprimer

Laissez-nous vos impressions !