Interview de LeFab


waow reflet acide interview de lefab

Pourriez-vous nous parler de vous ?

Bonjour à tous.
En quelques mots, je me nomme Le Fab (ou juste Fab en fait, mais comme il en existe d’autres j’ai dû ajouter le « Le » pour ne pas créer de confusion), je suis auteur Bd depuis 2007, et j’officie au dessin ou au scénario, voire les 2, selon les différents ouvrages auxquels j’ai participé. J’ai 33 ans, je tire mes inspirations autant de la BD franco-belge que du manga (génération 80 oblige) et c’est à peu près tout ce qu’il y a à en dire.
Mes BDs les plus notables sont WaoW et Reflets d’Acide, sur lesquelles je suis respectivement scénariste et dessinateur.

Comment en êtes-vous venu à écrire ?

Je suis tombé dans la BD quand j’étais tout petit, grâce à mes parents, et dans les mangas grâce au Club Dorothée puis à l’arrivée du manga papier en France. Plutôt solitaire étant gamin puis adolescent (je vous rassure ça s’est arrangé après), j’ai vite aimé créer mes propres univers et mes propres histoires. A force de dessiner, j’ai commencé à mettre tout ça en page puis l’idée d’essayer d’en faire un métier a fini par émerger (plus tard, alors que j’avais environ 20 ans).

Depuis quand écrivez-vous ?

J’ai vraiment commencé à écrire - et à dessiner - intensivement à la fin de l’adolescence, donc entre 1995 et 2000, en gros. Professionnellement, j’ai attaqué en 2007 avec une BD spin-off de la série Le donjon de Naheulbeuk, qui s’appelait La Tour de Kyla. Il s’est donc passé un certain temps entre mes gribouillis d’ado et la possibilité de publier un truc vendeur. A noter que sur Kyla, je n’étais que dessinateur. Mon premier vrai scénario publié était sur la série parodique WaoW, qui est sortie l’année suivante.
Mais en définitive, mon premier réel travail d’auteur à 100%, c’est sur la série Stimpop, que j’écris et scénarise dans un univers bien à moi, et qui sortira seulement en mars 2014, donc dans quelques mois.

Comment êtes-vous édité ? Maison d’édition ? Autoédition ?

J’ai toujours été édité par des maisons d’éditions, plus ou moins grosses (mais surtout petites en fait, jusque récemment) : Clair de LuneKantiKPhysalis, de petites structures jusqu’à la signature récente chez Delcourt.
Avant ça, en amateur, je photocopiais et reliais fiévreusement de petits fanzines que j’écoulais en conventions de japanimation ou de BD. L’autoédition, comme beaucoup d’auteurs, j’y ai songé, mais ça demande énormément d’efforts et d’investissements, dans la mesure du possible je préfère rester chez un éditeur qui connaît son boulot.

Depuis quand ?

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai attaqué en 2007 chez Clair de Lune pour la BD La tour de Kyla.

Lisez-vous des BDs ?

Bien évidemment. J’ai dévoré les stocks parentaux avant même de savoir lire, et je les conserve précieusement. Puis j’ai acquis ma propre BDthèque/mangathèque par la suite. Il m’arrive aussi de lire des comics mais c’est beaucoup plus épisodique.

Quels genres lisez-vous le plus ?

Je suis assez porté sur le médiéval fantastique, et les univers imaginaires au sens plus large, le steampunk, la SF etc. J’aime m’évader de la réalité. Mais je ne suis pas contre les autres ouvrages de temps à autre, quand le travail d’un auteur me touche vraiment.

Avez-vous des auteurs préférés ?

La liste serait sans fin. Il ya tellement de talents. Je pourrai citer en vrac Akira Toriyama, Katsuhiro Otomo, Masami Kurumada, Shingo Araki en manga, puis Franquin, Roba, Morris, Peyo, Vatine, Varanda, Crisse, Guarnido, Barbucci et tant d’autres… Là je cite des icônes, mais il existe énormément d’auteurs de ma génération dont le travail m’épate tout autant.

Quelles sont vos inspirations ?

Nombreuses, et autant européennes qu’asiatiques. Graphiquement, je crois que c’est quand même l’influence Dragon Ball qui ressort en premier dans mon dessin, mais les publications franco-belges m’ont beaucoup inspiré dans la façon de traiter le découpage de l’action, la narration et les situations.

Quels sont vos sujets de prédilections ?

La fantasy a été un champ d’action extraordinaire depuis plus de 10 ans. La plupart de mes albums se passent dans de tels univers. Le concept des héros qui ne devaient pas se rencontrer et qui vont tenter ensemble d’accomplir quelque chose de trop grand pour eux - et y arriver, ça m’a toujours amusé. Je traite toujours tout avec humour, mais depuis quelques temps j’ai compris aussi qu’il faut une touche plus dramatique afin de rendre les héros plus attachants, que les lecteurs se sentent plus concerné. Aborder différentes thématiques plus sérieuses en filigrane est aussi intéressant et important, sans perdre la légèreté du récit qui donne le plaisir de lire. C’est un exercice passionnant et sans cesse renouvelé.

Sur combien de BDs avez-vous travaillé ?

Il y a actuellement 2 séries phares, et une myriade d’autres petits albums qui ont plus ou moins bien marché. Au total, je dois commencer à approcher de la trentaine de tomes parus, si on met tout en commun.

Pouvez-vous nous parler de votre dernier volume, votre dernière série publié(e) ?

Dans ce cas je parlerai de Reflets d’Acide. C’est l’adaptation Bd d’une saga mp3 que je dessine avec JBX au scénario (qui est le créateur de l’histoire mp3). Le 5è tome vient de paraître aux éditions Physalis. C’est l’histoire d’un groupe d’aventuriers qui part réaliser une quête… Original n’est-ce pas ? :-) Derrière ce pitch classique se cache une histoire bourrée d’humour et surtout dotée d’une écriture extraordinaire, tout en jeu de mot et en rime, car JBX est un amoureux des mots qui manie la langue française comme un expert. Cette marque de fabrique démarque vraiment Reflets d’Acide des autres Bds du même genre, tout en apportant le lot classique de rigolade, d’action et de situations farfelues.

Avez-vous des projets en cours ? Pouvez-vous nous en parler ?

Le grand projet du moment, c’est ma prochaine série qui sortira chez Delcourt à partir de mars 2014 : Stimpop. C’est un récit jeunesse, mais qui plaira aussi aux plus grands. Venu d’un monde steampunk, Matt est un jeune garçon possédant une machine à voyager entre les réalités. Mais le cristal qui fait marcher tout ça a été brisé et éparpillé dans plein de mondes différents. Il doit donc les réunir avant de pouvoir rentrer chez lui. L’histoire commence réellement quand il arrive dans notre monte et rencontre Lila, une ado tout ce qu’il y a de plus normale qui ne demandait pas à être embarquée là-dedans. Je ne vous en dis pas plus mais un petit tour sur le site web dédié à la série vous en apprendra plus sur les univers et personnages haut en couleur qui vont y évoluer ;)

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Continuer sur cette lancée. Stimpop sort en mars, le tome 2 est déjà prévu pour septembre, et ensuite j’enchaîne le tome 6 de Reflets d’Acide. J’espère installer une série durablement auprès des lecteurs, avec des héros qu’ils auront plaisir à retrouver de tomes en tomes et qui gagneront un large public. En somme le rêve de tout auteur je pense :-)

Faites-vous beaucoup de salons et/ou de séances de dédicaces ?

Un ou 2 par mois en moyenne. C’est une superbe occasion de rencontrer les lecteurs, d’en conquérir de nouveaux et de visiter la France de long en large (c’est bonus et c’est bien, parce que 2 jours à gratter du papier en plein weekend, c’est quand même fatiguant). C’est aussi l’occasion de rencontrer ou revoir des collègues qu’on croise peu, vu qu’on passe le plus clair de notre temps chez nous derrière nos bureaux.

Sur quels salons les lecteurs peuvent-ils vous retrouver cette année ?

La saison 2013 est finie mais en 2014, ils pourront me retrouver à Paris Manga en février, à Chtites Bulles à Lille en mars, à Lire à Limoges en avril, et sûrement d’autres dates dans les mois suivants (Montpellier, la Seyne sur Mer, peut-être de plus gros salons comme Japan Expo ou St Malo mais ce n’est pas sûr pour le moment). Toutes les dates sont annoncées sur la page « planning dédicaces »  de mon blog.

Avez-vous un site (blog, facebook, twitter…) ?

Tout plein ^_^
Facebook : Le Fab
Twitter : LefabBD (mais qui ne sert qu’à retweeter les statuts facebook.)
Mon blog : le-fab.blogspot.fr
Et le tout nouveau site web dédié à Stimpop, avec son adresse encore provisoire : http://lefabbd.wix.com/stimpop

Et dernière question, en quelques lignes, pouvez-vous donner envie à nos lecteurs de (re)découvrir votre univers littéraire ?

Et bien je dirai que s’ils aiment voyager, rigoler, prendre plaisir à lire de la Bd fraîche et sans prise de tête, bref du divertissement, mes albums sont faits pour eux. S’ils sont un peu versés dans la fantasy, l’univers geek ou jeu de rôle, ça leur ouvre encore plus de portes, mais ce n’est pas essentiel. C’est prouvé par mes actuels lecteurs, mes Bds plaisent aux petits comme aux grands :-)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !