Nana de Ai Yazawa


 Elle s'appelle Komatsu Nana. Elle n'est encore qu'au lycée mais entretient une relation avec un homme marié, M. Asano. Ou plutôt, entretenait. Il la quitte pour aller travailler à Tôkyô. Histoire de se remettre sur le marché, elle décide de suivre sa meilleure amie Saotome Junko dans une école d'arts plastiques mixtes. Peut-être l'homme de sa vie y étudie-t-il ? Junko y retrouve un ancien camarade de collège, Endô Shôji, ainsi qu'un de ses amis, Takakura Kyosuke. Si ce dernier semble être intéressé par Junko, Nana et Shôji entretiennent une relation très ambiguë. Après bien des hauts et des bas, ils sortent enfin ensemble. Cependant, Junko et Kyosuke sont admis à une faculté d'arts de Tôkyô, tandis que Shôji s'expatrie à la capitale durant un an dans l'espoir de réussir son prochain concours dans la même fac. Un an plus tard, il le réussit enfin : Nana peut donc enfin prendre le train et partir pour Tôkyô !  Elle s'appelle Ôsaki Nana. Elle est chanteuse au sein d'un groupe punk en compagnie de Terashima Nobuo (guitariste), Takagi Yasushi (batteur) et Honjô Ren (bassiste) : BLACK STONES (BLAST). Elle entretient d'ailleurs une relation avec Ren, et ils résident ensemble dans l'appartement de ce dernier. BLAST enchaîne les concerts, son noyau dur de fans grandit de jour en jour. Néanmoins, Ren décide de quitter sa ville natale pour aller travailler à Tôkyô : il se lance dans le projet Trapnest. Pour Nana, par fierté, il n'est pas question de suivre son homme par amour ; et il est encore bien trop tôt pour partir lancer une carrière à la capitale. Il l'abandonne donc en larmes sur le quai de la gare. Durant prés de deux ans, Nana écumera les rues de sa ville, regardant de temps à autre les affiches publicitaires pour les divers singles et albums de Trapnest. Pour ses 20 ans, c'est décidé : elle s'offre un aller simple pour Tôkyô !  Les deux Nana feront connaissance dans le train pour la capitale. Suite à des ennuis météorologiques, le voyage est considérablement ralenti et les deux jeunes femmes peuvent alors en profiter pour faire connaissance. Leur chemin se séparera une fois arrivées à Tôkyô. Komatsu habite dans un premier temps chez Shôji ; mais la cohabitation se résume être plus difficile que prévue et elle se met en tête de trouver un appartement. C'est à ce moment là qu'elle retrouve Ôsaki et elles sont sur le point de louer le même appartement. Un des agents immobiliers leurs propose alors de faire une colocation. Elles acceptent et emménagent dans l'appartement 707. Et si c'était un coup du roi des démons ? Nana Ai Yazawa Delcourt Akata Shueisha manga film série live Kaze jeu video animé

Titre : Nana (ナナ) 
Auteur : Ai Yazawa 
Editeur : Delcourt, Akata en France, Shueisha au Japon, Pré-publié dans Cookie au Japon 
Date de sortie : 1999 au Japon, 2002 en France 
Age minimum conseillé : 15 ans 
Nombre de volumes : 21 volumes, encore en cours au Japon mais mise en attente suite à des problèmes de santé de l'auteure 

Animé : Nana (ナナ) de 47 épisodes de 23 minutes, diffusés du 05/04/2006 au 28/03/2007, proposé par Madhouse Studios, Shueisha et VAP, diffusé en France par Kazé 

Films
  • Nana de 2005, réalisé et scénarisé par Otani Kentaro et Asano Taeko, musiques de Ueda Tadashi avec comme acteurs principaux Nakashima Mika, Ichikawa Yui jouant toutes les deux les deux Nana, Ito Yuna jouant Reira, Tamayama Tetsuji jouant Takumi, Narimiya Hiroki jouant Nobuo etc. D'une durée de 1h54. 
  • Nana 2, de 2006, réalisé et scénarisé par Otani Kentaro, musiques de Ueda Tadashi avec comme acteurs principaux Nakashima Mika, Ichikawa Yui jouant toutes les deux les deux Nana, Ito Yuna jouant Reira, Tamayama Tetsuji jouant Takumi, Narimiya Hiroki jouant Nobuo etc. D'une durée de 2h10. 

Jeu Vidéo : Nana sur PS2 


Résumé


Elle s'appelle Komatsu Nana. Elle n'est encore qu'au lycée mais entretient une relation avec un homme marié, M. Asano. Ou plutôt, entretenait. Il la quitte pour aller travailler à Tôkyô. Histoire de se remettre sur le marché, elle décide de suivre sa meilleure amie Saotome Junko dans une école d'arts plastiques mixtes. Peut-être l'homme de sa vie y étudie-t-il ? Junko y retrouve un ancien camarade de collège, Endô Shôji, ainsi qu'un de ses amis, Takakura Kyosuke. Si ce dernier semble être intéressé par Junko, Nana et Shôji entretiennent une relation très ambiguë. Après bien des hauts et des bas, ils sortent enfin ensemble. Cependant, Junko et Kyosuke sont admis à une faculté d'arts de Tôkyô, tandis que Shôji s'expatrie à la capitale durant un an dans l'espoir de réussir son prochain concours dans la même fac. Un an plus tard, il le réussit enfin : Nana peut donc enfin prendre le train et partir pour Tôkyô ! 
Elle s'appelle Ôsaki Nana. Elle est chanteuse au sein d'un groupe punk en compagnie de Terashima Nobuo (guitariste), Takagi Yasushi (batteur) et Honjô Ren (bassiste) : BLACK STONES (BLAST). Elle entretient d'ailleurs une relation avec Ren, et ils résident ensemble dans l'appartement de ce dernier. BLAST enchaîne les concerts, son noyau dur de fans grandit de jour en jour. Néanmoins, Ren décide de quitter sa ville natale pour aller travailler à Tôkyô : il se lance dans le projet Trapnest. Pour Nana, par fierté, il n'est pas question de suivre son homme par amour ; et il est encore bien trop tôt pour partir lancer une carrière à la capitale. Il l'abandonne donc en larmes sur le quai de la gare. Durant prés de deux ans, Nana écumera les rues de sa ville, regardant de temps à autre les affiches publicitaires pour les divers singles et albums de Trapnest. Pour ses 20 ans, c'est décidé : elle s'offre un aller simple pour Tôkyô ! 
Les deux Nana feront connaissance dans le train pour la capitale. Suite à des ennuis météorologiques, le voyage est considérablement ralenti et les deux jeunes femmes peuvent alors en profiter pour faire connaissance. Leur chemin se séparera une fois arrivées à Tôkyô. Komatsu habite dans un premier temps chez Shôji ; mais la cohabitation se résume être plus difficile que prévue et elle se met en tête de trouver un appartement. C'est à ce moment là qu'elle retrouve Ôsaki et elles sont sur le point de louer le même appartement. Un des agents immobiliers leurs propose alors de faire une colocation. Elles acceptent et emménagent dans l'appartement 707. Et si c'était un coup du roi des démons ? 


Voici la série typique qui vous fera vibrer d'émotions diverses : rires, pleurs, angoisses... Ai Yazawa joue sur la corde de nos sentiments en même temps que celles de ses personnages. On se laisse embarquer dans cette histoire réaliste qui devient de plus en plus sombre à mesure que l'on y avance. Loin de nous laisser de marbre, cette série nous chamboule, littéralement. Je me suis laissée prendre au jeu et comme beaucoup d'autres personnes je ne peux qu'espérer que l'auteure aille mieux pour qu'elle continue de nous donner des frissons. En revanche, c'est une série que je déconseille pour les plus jeunes et les plus sensibles psychologiquement parlant, Nana mettant très en avant l'état psychologique parfois terriblement ébranlé des personnages. Néanmoins, si vous voulez tester le style de cette auteure, je vous conseille ces trois séries reliées entre elles par un ou plusieurs personnages : Je ne suis pas un ange, Gôkinjo et Paradise Kiss qui m'ont enchanté ! Mon petit cœur de fille a plus qu'aimé ces œuvres ! Je les conseille aux jeunes femmes, voire aux lycéennes qui ne veulent pas non plus d'un manga trop lisse, avec des dessins agréables mais qui ne ressemblent pas à d'autres mangas que j'ai pu rencontré. 

 Elle s'appelle Komatsu Nana. Elle n'est encore qu'au lycée mais entretient une relation avec un homme marié, M. Asano. Ou plutôt, entretenait. Il la quitte pour aller travailler à Tôkyô. Histoire de se remettre sur le marché, elle décide de suivre sa meilleure amie Saotome Junko dans une école d'arts plastiques mixtes. Peut-être l'homme de sa vie y étudie-t-il ? Junko y retrouve un ancien camarade de collège, Endô Shôji, ainsi qu'un de ses amis, Takakura Kyosuke. Si ce dernier semble être intéressé par Junko, Nana et Shôji entretiennent une relation très ambiguë. Après bien des hauts et des bas, ils sortent enfin ensemble. Cependant, Junko et Kyosuke sont admis à une faculté d'arts de Tôkyô, tandis que Shôji s'expatrie à la capitale durant un an dans l'espoir de réussir son prochain concours dans la même fac. Un an plus tard, il le réussit enfin : Nana peut donc enfin prendre le train et partir pour Tôkyô !  Elle s'appelle Ôsaki Nana. Elle est chanteuse au sein d'un groupe punk en compagnie de Terashima Nobuo (guitariste), Takagi Yasushi (batteur) et Honjô Ren (bassiste) : BLACK STONES (BLAST). Elle entretient d'ailleurs une relation avec Ren, et ils résident ensemble dans l'appartement de ce dernier. BLAST enchaîne les concerts, son noyau dur de fans grandit de jour en jour. Néanmoins, Ren décide de quitter sa ville natale pour aller travailler à Tôkyô : il se lance dans le projet Trapnest. Pour Nana, par fierté, il n'est pas question de suivre son homme par amour ; et il est encore bien trop tôt pour partir lancer une carrière à la capitale. Il l'abandonne donc en larmes sur le quai de la gare. Durant prés de deux ans, Nana écumera les rues de sa ville, regardant de temps à autre les affiches publicitaires pour les divers singles et albums de Trapnest. Pour ses 20 ans, c'est décidé : elle s'offre un aller simple pour Tôkyô !  Les deux Nana feront connaissance dans le train pour la capitale. Suite à des ennuis météorologiques, le voyage est considérablement ralenti et les deux jeunes femmes peuvent alors en profiter pour faire connaissance. Leur chemin se séparera une fois arrivées à Tôkyô. Komatsu habite dans un premier temps chez Shôji ; mais la cohabitation se résume être plus difficile que prévue et elle se met en tête de trouver un appartement. C'est à ce moment là qu'elle retrouve Ôsaki et elles sont sur le point de louer le même appartement. Un des agents immobiliers leurs propose alors de faire une colocation. Elles acceptent et emménagent dans l'appartement 707. Et si c'était un coup du roi des démons ? Nana Ai Yazawa Delcourt Akata Shueisha manga film série live Kaze jeu video animé  Elle s'appelle Komatsu Nana. Elle n'est encore qu'au lycée mais entretient une relation avec un homme marié, M. Asano. Ou plutôt, entretenait. Il la quitte pour aller travailler à Tôkyô. Histoire de se remettre sur le marché, elle décide de suivre sa meilleure amie Saotome Junko dans une école d'arts plastiques mixtes. Peut-être l'homme de sa vie y étudie-t-il ? Junko y retrouve un ancien camarade de collège, Endô Shôji, ainsi qu'un de ses amis, Takakura Kyosuke. Si ce dernier semble être intéressé par Junko, Nana et Shôji entretiennent une relation très ambiguë. Après bien des hauts et des bas, ils sortent enfin ensemble. Cependant, Junko et Kyosuke sont admis à une faculté d'arts de Tôkyô, tandis que Shôji s'expatrie à la capitale durant un an dans l'espoir de réussir son prochain concours dans la même fac. Un an plus tard, il le réussit enfin : Nana peut donc enfin prendre le train et partir pour Tôkyô !  Elle s'appelle Ôsaki Nana. Elle est chanteuse au sein d'un groupe punk en compagnie de Terashima Nobuo (guitariste), Takagi Yasushi (batteur) et Honjô Ren (bassiste) : BLACK STONES (BLAST). Elle entretient d'ailleurs une relation avec Ren, et ils résident ensemble dans l'appartement de ce dernier. BLAST enchaîne les concerts, son noyau dur de fans grandit de jour en jour. Néanmoins, Ren décide de quitter sa ville natale pour aller travailler à Tôkyô : il se lance dans le projet Trapnest. Pour Nana, par fierté, il n'est pas question de suivre son homme par amour ; et il est encore bien trop tôt pour partir lancer une carrière à la capitale. Il l'abandonne donc en larmes sur le quai de la gare. Durant prés de deux ans, Nana écumera les rues de sa ville, regardant de temps à autre les affiches publicitaires pour les divers singles et albums de Trapnest. Pour ses 20 ans, c'est décidé : elle s'offre un aller simple pour Tôkyô !  Les deux Nana feront connaissance dans le train pour la capitale. Suite à des ennuis météorologiques, le voyage est considérablement ralenti et les deux jeunes femmes peuvent alors en profiter pour faire connaissance. Leur chemin se séparera une fois arrivées à Tôkyô. Komatsu habite dans un premier temps chez Shôji ; mais la cohabitation se résume être plus difficile que prévue et elle se met en tête de trouver un appartement. C'est à ce moment là qu'elle retrouve Ôsaki et elles sont sur le point de louer le même appartement. Un des agents immobiliers leurs propose alors de faire une colocation. Elles acceptent et emménagent dans l'appartement 707. Et si c'était un coup du roi des démons ? Nana Ai Yazawa Delcourt Akata Shueisha manga film série live Kaze jeu video animé

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !