Stardust Wink de Nana Haruta


Stardust Wink de Nana Haruta manga mangaka japonais japon japonaise bd bande-dessinée bdocube blog information dessinateur dessinatrice dessin illustrateur illustratrice illustration auteur auteure scénariste éditeur édité édition publication publié


Titre : Stardust Wink (スターダスト★ウインク)

Auteur : Nana Haruta

Éditeurs : éditée par Panini en France, par Shûeisha au Japon, pré-publiée dans Ribon
Date de sortie : 2009 au Japon, 2011 en France
Age minimum conseillé : 12 ans
Nombre de volumes : 11 volumes au Japon, série terminée, 8 volumes en France, en attente

Stardust Wink de Nana Haruta manga mangaka japonais japon japonaise bd bande-dessinée bdocube blog information dessinateur dessinatrice dessin illustrateur illustratrice illustration auteur auteure scénariste éditeur édité édition publication publié

Résumé :


Anna, Hinata et Sou sont comme les trois mousquetaires (et eux sont vraiment trois), jamais les uns sans les autres. Cette osmose, qui remonte à leur enfance, est cependant handicapante pour Anna qui n’arrive pas à trouver un petit ami. En effet, les garçons de l’école craignent de s’attirer les foudres des deux acolytes de la jeune fille, tous deux ultrapopulaires.
Pour les copines d’Anna, la solution est simple, si elle ne veut pas vieillir seule, elle va devoir mettre de la distance entre ses deux amis et elle. Elle suit leur conseil mais s’aperçoit rapidement qu’elle n’a pas envie de se séparer d’eux, elle y est trop attachée mais pas de la manière dont elle s’imaginait...


Stardust Wink de Nana Haruta manga mangaka japonais japon japonaise bd bande-dessinée bdocube blog information dessinateur dessinatrice dessin illustrateur illustratrice illustration auteur auteure scénariste éditeur édité édition publication publié

Encore une fois, j'ai bien aimé ce shôjo (je suis un bon public pour ce genre!) mais sans pour autant le faire rentrer dans mon top 10. Les personnages sont, certes, attachant mais sans pour autant que je me mette à les adorer et à me dire « tiens, celui-là est tellement classe que je rêverais qu'il se mette avec elle ! ». Non, vraiment, c'est un bon shôjo qui conviendra, comme Chocolate Cosmos, à un jeune public amateur de shôjo mais qui laissera bon nombre d'adultes sur, comment dirais-je, leur faim ? Oui, voilà, c'est un peu ça. Je n'ai pas été réellement satisfaite de ce manga, d'autant plus que cela fait maintenant quelques années que l'on attend la fin en France…

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !