Emmanuel Beaudry, scénariste de Krys Farell !

Emmanuel Beaudry, scénariste de Krys Farell ! bd bande-dessinée strip case humour création créateur illsutrateur dessinateur scénariste auteur écrivain

Pouvez-vous nous parler de vous ? (Année de naissance, parcours avant de devenir scénariste,…)

En quelques mots, je suis un jeune scénariste habitant sa Picardie natale. J'aime le cinéma, Stephen King et le rock (notamment le rock progressif des années 70).
Dès le collège, j'ai commencé à écrire quelques nouvelles... que je ne faisais lire à personne. Je le faisais vraiment pour moi, pour libérer les idées que j'avais en tête. Bien sûr, le niveau littéraire n'était vraiment pas le point fort de ces petits textes. C'est finalement le cinéma qui m'attira plus fortement à partir du lycée. Dévorant les films et essayant de comprendre comment ils étaient fabriqués. La réalisation m'attirait mais je n'ai franchi le pas que plus tard à la fin d'études bien différentes (j'ai un diplôme de commerce). J'ai ensuite écrit et réalisé quelques court-métrages, travaillé dans le monde culturel associatif, avant de découvrir l'univers de la bande-dessinée.

Comment êtes-vous devenu scénariste ? Depuis combien de temps ?

Cela fait maintenant 2 ans que j'écris pour la bande dessinée. Et je me régale. Je ressentais une certaine frustration dans l'écriture du court-métrage car c'est le cinéma de genre qui m'attire en premier lieu et donc mes projets s'orientaient fortement de ce côté-là. Malheureusement, la plupart de mes tentatives pour monter des projets sérieux ont été des échecs. J'ai eu un peu peur de me lasser de l'univers du cinéma. J'ai préféré faire une pause. Et puis, je voulais retourner à l'écriture. La bande dessinée à l'avantage de me permettre d'écrire mais aussi de mettre en scène.

Quels sont vos inspirations ? Vos modèles ?

Curieusement, je n'ai pas une grande culture BD même si je rattrape un peu mon retard. Mes inspirations se situent plus au niveau de la littérature (Stephen King, Richard Matheson, Lovecraft...) et du cinéma.

Sur combien de scénario avez-vous déjà travaillé ?

J'ai travaillé sur 4 scénarios d'albums mais aussi sur quelques histoires courtes pour des collectifs (pour La crise, quelle crise ? notamment).

Combien sont déjà édités ?

En 2013, le premier tome de la série Krys Farell (Menace Biologique) a été édité chez YIL édition. En 2015, trois autres albums doivent voir le jour chez le même éditeur : Blood & tears un thriller noir et, Fashion victime(s) qui est un hommage aux gialli (ces films italiens des années 60/70 rendu célèbres par Mario Bava ou Dario Argento), et enfin L'affaire Nara Wong qui est le second tome de Krys Farell.
J'ai d'autres projets qui, pour le moment, attendent soit un dessinateur, soit un éditeur.

Comment vous êtes-vous retrouvé à travailler sur la série Krys Farell ? Pouvez-vous nous parler de votre rencontre avec Jean-Marc Drevon ?

Notre rencontre s'est faite par le biais d'un forum d'auteurs amateurs. Jean-Marc cherchait un scénariste pour tenter de mener à son terme une histoire qu'il avait commencé. J'étais novice dans l'écriture d'un scénario de bande dessinée, mais je chercher à apprendre en me plongeant dans le grand bain. Alors j'ai répondu à son annonce, puis je lui ai proposé ma version de l'histoire, tout en tenant compte de ses personnages, des situations déjà écrites. Et voilà. Apparemment, mon travail lui a plu (rire). Aujourd'hui, nous avons bouclé le tome 2 et nous commençons le travail sur le prochain dyptique, avec autant d'envie et d'impatience que pour le premier.

Sur quels autres projets travaillez-vous actuellement ?

J'ai encore quelques idées pour des polars ou des histoires fantastiques. Mais étrangement, en ce moment, les projets que je tente de mettre en place n'ont rien à voir avec ses univers. Elles abordent des sujets, des histoires et des personnages complètement différents.
Je tente aussi de monter un projet de BD jeunesse qui avance petit à petit et que j'espère mener à son terme pour cette année. En fait, je crois que j'aime varier les plaisirs d'écriture. Je reste attaché aux genres polar et horreur, mais je prends énormément de plaisir à l'écriture d'autres registres.

Une petite phrase pour donner envie à nos lecteurs de découvrir vos travaux ?

Je tiens à dire MERCI aux lecteurs qui prennent du temps pour lire mes petites histoires et à ceux qui le feront, à ceux et celles qui se déplacent sur les salons et viennent me rencontrer pour parler BD ou d'autres sujets. C'est aussi pour ces moments-là que j'aime ce métier.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !