M. Philippe Guerrieri nous parle de ses BOLs !

  Pourriez-vous nous parler de vous ? Je suis musicien depuis une petite centaine d'année, j'ai joué dans plusieurs groupes à tendance punk rock, fait beaucoup de concerts à travers la France et l'Europe, me suis fait viré de certaines formations à cause de mon caractère ombrageux lié à une filiation qui mixe des racines corses et Pied-noirs d'Algérie (mais bon je me soigne).  Des bandes originales de livres, cela est peu commun et surtout peu connu, comment vous est venu l’idée d’en réaliser ? Et pourquoi ? Une histoire de famille, ma soeur écrit des nouvelles, et ensemble nous avons eu l'idée de les agrémenter de musique d'ambiance ou d'une chanson, histoire de trouver un plus qui séduirait les éditeurs.  Après l'idée a fait son chemin. Je ne suis certainement pas le seul à avoir eu cette envie. L'idée est d'apporter un petit quelque chose qui donne envie au lecteur de lire le livre, ou bien de prolonger le sentiment de bien être lié à un livre qui nous a plu et dont on a pas envie de quitter la compagnie.  La difficulté, c'est de ne pas empiéter sur le livre en l'étouffant avec une musique trop présente, je dirais que c'est une sorte d'ornement, d'accompagnateur.  Avez-vous des compositeurs, des musiques, des bandes originales de film que vous appréciez ? Qui peuvent vous inspirer ? je suis un grand "bouffeur" de cinéma, élevé à Ennio Morricone. Mais peut-être une des BOs que je préfère, c'est celle du film Dead Man qui est une vraie source d'inspiration et de plaisir.   Est-ce les auteurs, les maisons d’éditions qui viennent à vous ou l’inverse ? J'aimerais pouvoir vous dire que les éditeurs et les auteurs se battent pour mes musiques, qu'il y a devant chez moi une longue file d'attente où tous les plus prestigieux chancres de la littérature se pressent pour que j'agrémente leur textes de mes notes enchanteresses...  Mais non, c'est moi qui les supplie d'essayer le concept BOL. Et je dois dire que je cours beaucoup, téléphone beaucoup, pleure énormément, tente le chantage, l'idée commence à faire son chemin mais c'est pas encore gagné.  Pouvez-vous nous parler de vos démarches pour la création de ces BOLs ? Les différentes étapes, votre approche ? Etant un musicien instinctif sans aucunes formations, je marche à l'envie. Je lis énormément, et quand un auteur me plaît, j'essaye de le contacter pour lui proposer mes services.  Je lui demande de m'envoyer le manuscrit avant parution, le lis et après je pars en balade avec mon jeune fils, et en arpentant les rues de Montreuil au volant de sa poussette, les idées viennent s'installer doucement dans ma tête, je les chantonne sur mon téléphone et une fois, rentré à la maison, j'essaie de retraduire le tout en mieux...  Vous avez déjà travaillé sur plusieurs projets, avez-vous des anecdotes à nous raconter ? La rencontre avec Désirée et Alain Frappier , était rigolote.  C'était au salon du livre libertaire, je passais devant leur stand ou ils présentaient leur album, la vie sans mode d'emploi, putain d'années 80 et un vieux gars leur prenait la tête en disant "ouais les années 80 c'était quand même pas pire que la guerre des tranchées" et pour se débarrasser de ce philosophe et grand penseur devant l'éternel, Désirée que je ne connaissais pas me prend à parti en répétant la phrase du mec.  On en a rigolé et tout s'est enchaîné puisqu'ils ont été mes premiers auteurs à être super enthousiastes par rapport à mon idée.  J'ai ensuite composé la BOL de leur superbe roman graphique le choix sur l'avortement et les 40 ans de la loi Veil.  Avez-vous déjà rencontré des difficultés pour créer une bande originale ? Oui l'une des premières que j'ai tenté de faire, pour une BD américaine, la musique que j'ai proposée n' a pas plu à l'éditeur qui m'a dit qu'il ne voyait pas le lien entre ma musique et son album. Après coup et une frustration énorme (j'ai horreur de la critique) je crois qu'il avait raison.  Pouvez-vous nous parler de votre (vos) projet(s) en cours ? En avez-vous d’autres à venir ? J'ai à peu prés 110000 projets en route, là je travaille sur une BD érotique de fabrizzio Pasini et Olivier Paillé Vita Oswood, la difficulté étant de ne pas sombrer dans le vulgaire tout en gardant un coté voluptueux et tendre. Un chouette exercice.  J'aimerais aussi lancer un autre concept la "comix song" des chansons illustrées par des dessinateurs de BD. j'en ai déjà lancé une avec la talentueuse dessinatrice Céline Wagner le "comix rap", dont elle a fait les textes et l'illustration, et moi la musique et l'interprétation.  Sinon avec mon ami, l'excellent graphiste Vincent Leclerc, je propose aussi de faire les bandes annonces de sortie de bouquins, toujours avec des musiques originales qui nous changent un peu des musiques pourries utilisées jusqu'ici et qui se ressemblent toutes.  Si vous pouviez travailler sur votre œuvre préférée, avec votre auteur préféré, quelle serait-elle ? Qui serait-ce ? Sans aucun doute Haruki Murakami, les chroniques de l'oiseau a ressort, un de mes livres préférés, j'adore ce type, illustrer ses livres serait un challenge énorme mais bon même pas peur. Aprés il y a tellement de bons auteurs que la liste serait longue. J'aimerais aussi beaucoup travailler avec Johann Sfarr, Manu Larcenet, Aurélien Ducoudray, etc etc etc.  Je n'ai aucune limite, venez à moi chers auteurs et je vais sublimer vos oeuvres... et devenir le maître du monde HAHAHAHA (euh pardon je dérape là)  Votre concept est en rapport avec le monde littéraire, faites-vous ou prévoyez-vous de faire des salons ou des festivals pour le faire découvrir au public ? Oui bien sûr, je voulais faire le dernier salon du livre, mais le prix pour un quart de table situé prés des toilettes et des poubelles dépassait de loin mon budget mensuel pour les couches et les boîtes de lait donc... mais j'aimerais bien me faire connaître de cette manière.  Et dernière question, en quelques lignes, pouvez-vous donner envie à nos lecteurs de découvrir votre travail musical ? Vous êtes triste a l'idée d'arriver à la dernière page de votre bouquin qui ne vous quitte plus depuis que vous l'avez ouvert? La séparation avec ses personnages qui ont enchanté ses heures passées à suivre leurs aventures, amours, déceptions, joies, colères et autres états d'âme?  Et bien prolongez votre plaisir indéfiniment en écoutant en boucle mes fantastiques BOLs . Une nouvelle collaboration avec mon ami Vincent Leclerc , une vidéo de présentation du roman graphique de Fred Neidhardt " Les Pieds-noirs à la mer"Une animation de Vincent sur une musique originale de Philippe Guerrieri . Posted by Philippe Nitchevo on mardi 5 mai 2015

Pourriez-vous nous parler de vous ?

Je suis musicien depuis une petite centaine d'année, j'ai joué dans plusieurs groupes à tendance punk rock, fait beaucoup de concerts à travers la France et l'Europe, me suis fait viré de certaines formations à cause de mon caractère ombrageux lié à une filiation qui mixe des racines corses et Pied-noirs d'Algérie (mais bon je me soigne).

Des bandes originales de livres, cela est peu commun et surtout peu connu, comment vous est venu l’idée d’en réaliser ? Et pourquoi ?

Une histoire de famille, ma soeur écrit des nouvelles, et ensemble nous avons eu l'idée de les agrémenter de musique d'ambiance ou d'une chanson, histoire de trouver un plus qui séduirait les éditeurs. 
Après l'idée a fait son chemin. Je ne suis certainement pas le seul à avoir eu cette envie. L'idée est d'apporter un petit quelque chose qui donne envie au lecteur de lire le livre, ou bien de prolonger le sentiment de bien être lié à un livre qui nous a plu et dont on a pas envie de quitter la compagnie. 
La difficulté, c'est de ne pas empiéter sur le livre en l'étouffant avec une musique trop présente, je dirais que c'est une sorte d'ornement, d'accompagnateur.

Avez-vous des compositeurs, des musiques, des bandes originales de film que vous appréciez ? Qui peuvent vous inspirer ?

je suis un grand "bouffeur" de cinéma, élevé à Ennio Morricone. Mais peut-être une des BOs que je préfère, c'est celle du film Dead Man qui est une vraie source d'inspiration et de plaisir. 

Est-ce les auteurs, les maisons d’éditions qui viennent à vous ou l’inverse ?

J'aimerais pouvoir vous dire que les éditeurs et les auteurs se battent pour mes musiques, qu'il y a devant chez moi une longue file d'attente où tous les plus prestigieux chancres de la littérature se pressent pour que j'agrémente leur textes de mes notes enchanteresses... 
Mais non, c'est moi qui les supplie d'essayer le concept BOL. Et je dois dire que je cours beaucoup, téléphone beaucoup, pleure énormément, tente le chantage, l'idée commence à faire son chemin mais c'est pas encore gagné.

Pouvez-vous nous parler de vos démarches pour la création de ces BOLs ? Les différentes étapes, votre approche ?

Etant un musicien instinctif sans aucune formation, je marche à l'envie. Je lis énormément, et quand un auteur me plaît, j'essaye de le contacter pour lui proposer mes services. 
Je lui demande de m'envoyer le manuscrit avant parution, le lis et après je pars en balade avec mon jeune fils, et en arpentant les rues de Montreuil au volant de sa poussette, les idées viennent s'installer doucement dans ma tête, je les chantonne sur mon téléphone et une fois, rentré à la maison, j'essaie de retraduire le tout en mieux...

Vous avez déjà travaillé sur plusieurs projets, avez-vous des anecdotes à nous raconter ?

La rencontre avec Désirée et Alain Frappier , était rigolote. 
C'était au salon du livre libertaire, je passais devant leur stand ou ils présentaient leur album, La Vie sans Mode d'Emploi, Putain d'Années 80 et un vieux gars leur prenait la tête en disant "ouais les années 80 c'était quand même pas pire que la guerre des tranchées" et pour se débarrasser de ce philosophe et grand penseur devant l'éternel, Désirée que je ne connaissais pas me prend à parti en répétant la phrase du mec. 
On en a rigolé et tout s'est enchaîné puisqu'ils ont été mes premiers auteurs à être super enthousiastes par rapport à mon idée. 
J'ai ensuite composé la BOL de leur superbe roman graphique Le Choix sur l'avortement et les 40 ans de la loi Veil.

Avez-vous déjà rencontré des difficultés pour créer une bande originale ?

Oui l'une des premières que j'ai tenté de faire, pour une BD américaine, la musique que j'ai proposée n' a pas plu à l'éditeur qui m'a dit qu'il ne voyait pas le lien entre ma musique et son album. Après coup et une frustration énorme (j'ai horreur de la critique) je crois qu'il avait raison.

Pouvez-vous nous parler de votre (vos) projet(s) en cours ? En avez-vous d’autres à venir ?

J'ai à peu prés 110000 projets en route, là je travaille sur une BD érotique de Fabrizzio Pasini et Olivier PailléVita Oswood, la difficulté étant de ne pas sombrer dans le vulgaire tout en gardant un coté voluptueux et tendre. Un chouette exercice. 
J'aimerais aussi lancer un autre concept la "comix song" des chansons illustrées par des dessinateurs de BD. j'en ai déjà lancé une avec la talentueuse dessinatrice Céline Wagner le "comix rap", dont elle a fait les textes et l'illustration, et moi la musique et l'interprétation. 
Sinon avec mon ami, l'excellent graphiste Vincent Leclerc, je propose aussi de faire les bandes annonces de sortie de bouquins, toujours avec des musiques originales qui nous changent un peu des musiques pourries utilisées jusqu'ici et qui se ressemblent toutes.

Si vous pouviez travailler sur votre œuvre préférée, avec votre auteur préféré, quelle serait-elle ? Qui serait-ce ?

Sans aucun doute Haruki Murakami, Les Chroniques de l'Oiseau à Ressort, un de mes livres préférés, j'adore ce type, illustrer ses livres serait un challenge énorme mais bon même pas peur. Aprés il y a tellement de bons auteurs que la liste serait longue. J'aimerais aussi beaucoup travailler avec Johann Sfarr, Manu Larcenet, Aurélien Ducoudray, etc etc etc. 
Je n'ai aucune limite, venez à moi chers auteurs et je vais sublimer vos oeuvres... et devenir le maître du monde HAHAHAHA (euh pardon je dérape là)

Votre concept est en rapport avec le monde littéraire, faites-vous ou prévoyez-vous de faire des salons ou des festivals pour le faire découvrir au public ?

Oui bien sûr, je voulais faire le dernier salon du livre, mais le prix pour un quart de table situé prés des toilettes et des poubelles dépassait de loin mon budget mensuel pour les couches et les boîtes de lait donc... mais j'aimerais bien me faire connaître de cette manière.

Et dernière question, en quelques lignes, pouvez-vous donner envie à nos lecteurs de découvrir votre travail musical ?

Vous êtes triste a l'idée d'arriver à la dernière page de votre bouquin qui ne vous quitte plus depuis que vous l'avez ouvert? La séparation avec ses personnages qui ont enchanté ses heures passées à suivre leurs aventures, amours, déceptions, joies, colères et autres états d'âme? 
Et bien prolongez votre plaisir indéfiniment en écoutant en boucle mes fantastiques BOLs .


Une nouvelle collaboration avec mon ami Vincent Leclerc , une vidéo de présentation du roman graphique de Fred Neidhardt " Les Pieds-noirs à la mer"Une animation de Vincent sur une musique originale de Philippe Guerrieri .
Posted by Philippe Nitchevo on mardi 5 mai 2015

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !