Ken Akamatsu le créateur de Love Hina

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina manga bd bande-dessinée

Nom : Ken Akamatsu
Date de naissance : 5 Juillet 1968, Tokyo
Pseudonymes connus : Awa Mizuno et Betty dans Cu-Little2
Signe : Cancer
Groupe Sanguin : B

Marié à : L'idole Kanon Akamatsu, servant de modèle pour le personnage d'Azuna dans Negima

Premier manga paru en France : Ai non stop !

Œuvres majeures : Love Hina, se basant sur l'histoire d'un jeune homme et d'une promesse faite à la fille dont il était amoureux, se retrouvant confronté à tout un groupe hétéroclite de jeunes filles avec qui il va devoir vivre ; Negima, racontant l'aventure d'un jeune magicien d'une dizaine d'années en tant que professeur d'une classe de lycée féminin où se regroupent de nombreuses jeunes filles aux pouvoirs bien différents

Site de l'auteur : www.ailove.net

ID Twitter : @KenAkamatsu

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina mangaka dessinateur illustrateur scénariste auteur

Alors qu'il n'était encore qu'un lycéen, il a commencé par créer un jeu vidéo, un RPG, nommé Paladin ( パラディン) au sein du club informatique qu'il dirigeait. A la sortie du lycée, il tente de rentrer dans l'une des plus prestigieuses facultés du Japon, l'Université de Todaï dans la section audiovisuelle. Malheureusement, il ratera les concours d'entrée deux fois. Face à ces échecs, il se tourne vers une autre faculté, l'Université de Chuo, en section Littérature. Trois métiers le tentent alors : le métier de réalisateur, celui d'animateur et enfin le métier de romancier.

Contrairement à beaucoup d'auteur, ce n'est qu'à l'Université que Ken Akamatsu s'intéresse au dessin. Il entre d'ailleurs dans le club de manga de sa faculté, participant alors à la création de fanzine ce qui lui permettra de participer à la célèbre convention de fanzine, le Comiket. En parallèle à ses activités de club, il participera également à plusieurs concours de jeunes talents dans l'espoir de se voir publier. Une fois sa troisième année de faculté terminée, avec son diplôme en poche, il se retrouve enfin récompensé en obtenant le prix de la révélation lors des cinquantième Manga Awards du Shonen Magazine en 1993, avec son titre Summer Kids Game (ひと夏のKIDSゲーム), une histoire d'amour.

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina shojo aventure magie romance shonen harem

Il reçoit alors sa première proposition de création de manga : une histoire regroupant des ordinateurs et des jeunes filles qui donnera lieu à sa première série en volumes reliés : Ai non stop ! (A・Iが止まらない!) en 1994. Elle sera prépubliée dans le Shonen Magazine de la maison d'édition Kodansha, jusqu'en 1997 et connaîtra un succès notoire. Il enchaîne ensuite sur une autre histoire, une nouvelle sur le thème de noël : My Santa (いつだってMyサンタ!) publiée dans une édition limitée du deuxième tome de sa seconde série, qui connaîtra un plus large succès, le rendant célèbre à l'échelle mondiale, Love Hina, publiée entre 1997 et 2001. Cette série n'était prévue, au départ, qu'en trois tomes mais s'étendra finalement, grâce à son succès, à quatorze volumes et sera adaptée en une série animée de vingt-quatre épisodes, réalisée en 2000 par Yoshiaki Iwasaki, tout comme un épisode spécial télévision et trois OAV, Love Hina – Again, se trouvant, en France, chez Déclic Images. My Santa se trouve également adaptée en deux OAV, disponible cette fois chez Kazé

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina romance amour amitié pouvoir imaginaireKen Akamatsu le créateur de Love Hina noel conte shojo romance

Mais en parallèle de ce métier de mangaka, il travaille également sur des doujinshi, de 1994 à 2003 dans le cercle hentaï Cu-Little2, sous le pseudonyme de Betty. Faisant preuve d'auto-dérision, il publiera notamment des parodies de ses propres œuvres mais également d'autres franchisses telle que l'épisode VII du jeu vidéo Final Fantasy, en compagnie de ses deux accolytes. Mais il ne s'arrêtera pas au format papier puisqu'il s'attaque notamment à l'animation, devenant le character designer de Ground Defense Mao Chan, adapté ensuite en manga vers 2003 par RAN, intitulé Rikujo Boueittai Mao-chan (陸上防衛隊まおちゃん). 

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina magie amour amitié harem héros héroinesKen Akamatsu le créateur de Love Hina mangaka manga shojo

En 2003, il entame sa nouvelle série à succès, Negima (魔法先生ネギま!), qui connaîtra le même engouement dans les autres pays, ce qui lui vaudra un spin-off, Negima !? Neo (ネギま!?neo) publié de 2007 à 2009, ainsi qu'une adaptation en série animée de vingt-six épisodes en 2006 par le studio Shaft, disponible chez Kazé, ainsi qu'une dizaine d'OAV également disponibles chez Kazé. Cette série se finira en mars 2012 avec en totalité trente-huit volumes reliés. Durant la même période, il travaille sur le scénario de Negiho (ito) bun (ネギほ(幼)文), sorti en 2011 en un seul tome. Il finira par ne pas quitter tout de suite l'univers de Negima puisque sa dernière série, UQ Holder, se passe dans le même univers, quelques temps après la fin de son ancienne série. 

Ken Akamatsu le créateur de Love Hina aventure amitié romance amour amitié manga bd bande-dessinée



Ouvrages parus en France :


  • Love Hina, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, 1999 mais a connu également des rééditions, un animé dès 2000
  • My Santa / Istudatte my Santa, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, 1998, un animé en 2003, n'est plus commercialisée
  • Negima / Mahou sensei Negima, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, en 2003, un animé en 2005 et qui a également été adapté en drama, n'est plus commercialisée
  • Negima !? Neo, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, 2007, en tant que scénariste avec l'aide de Takayu Fujima au scénario et Taashi au dessin
  • UQ Holder, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, 2013
  • Je reviendrai vous voir / Ai ni Iku no, éditée en France par AkataKodansha au Japon, 2014, en tant que dessinateur aux côtés de George Morikawa également au scénario avec l'aide de Nobumi, Koji Seo, Nobuyuki Fukumoto
  • Ai non stop / Ai ga Tomaranaï, éditée par Pika en France, Kodansha au Japon, 1994, n'est plus commercialisée

Autres œuvres :


  • Kid's game for one summer, 1993

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !