Estelle Inhofer nous parle de Mang'Attitude

Estelle Inhofer qui gère l'évènement Cosplay du parc de Wesserling, revient avec nous sur l'exposition Mang'Attitude et le concours Cosplay du 31 mai, Cosplay'in Wesserling !


Estelle Inhofer qui gère l'exposition Cosplay du parc de Wesserling, revient avec nous sur l'exposition Mang'Attitude et le concours Cosplay du 31 mai, Cosplay'in Wesserling !     Pourriez-vous nous parler un peu de vous ? Quel est votre rôle dans l’exposition ?  Je m’appelle Estelle Inhofer et je suis chargée de développement culturel au Parc de Wesserling-Ecomusée textile. Mon rôle consiste à proposer les expositions temporaires (qui sont ensuite validées ou non par l’équipe du musée) et ensuite à les réaliser. Pour Mang’attitude il a fallu construire toute l’exposition à partir du début :prise de contact avec les artistes et organisation de leur venue pour le montage, définition des costumes présentés, scénographie, recherches documentaires, documents administratifs… jusqu’au résultat final dans le musée.   Comment est venue l’idée d’une exposition dédiée au Cosplay ?  L’idée de cette exposition est le fruit d’une réflexion collective. En tant que musée textile, nous nous attachons à essayer de proposer chaque année, une exposition de costumes. Il s’agit le plus souvent de costumes historiques, mais cette année nous avions envie d’être plus original et d’essayer de toucher un public plus jeune. C’est une collègue animatrice qui a alors proposé le cosplay, qui combinait à la fois l’idée de costume, et l’idée de création textile contemporaine, que nous mettons en avant dans nos expositions. La mission de l’Ecomusée Textile de Wesserling est en effet d’une part de conserver le patrimoine et les techniques de l’industrie textile, mais aussi de faire vivre la création textile contemporaine, en invitant artistes et créateurs à partager leur passion avec le plus grand nombre. N’étant pas familier avec le monde du Cosplay, nous avons donc fait des recherches et pris de nombreux contacts, ce qui nous a encouragé à poursuivre ce projet.   Comment gère-t-on une exposition comme Mang’Attitude ?  Pour cette exposition, il a fallu commencer par chercher des cosplayeurs sur Internet (sans Internet, je ne pense pas que cette exposition aurait été possible d’autant plus qu’elle a été réalisée dans un temps très court – entre janvier et mars 2015) et définir les costumes qu’ils pouvaient présenter dans l’exposition. Très vite, nous avons choisi le thème des mangas pour illustrer ce phénomène. Il a également fallu organiser la venue des cosplayeurs pour l’installation des costumes sur les mannequins et récolter auprès d’eux les informations sur leur parcours dans le cosplay, leur technique et ce qui les passionne mais aussi sur leurs costumes (techniques de fabrication, matériaux employés…). Parallèlement, nous avons effectué des recherches et nous nous sommes documentés sur les mangas et le cosplay afin de pouvoir expliquer cela à un public non initié par des panneaux explicatifs.   Avez-vous rencontré des difficultés particulières dans la mise en place d’une exposition dont le thème est plutôt atypique en France ?  Non, nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière pour cette exposition, mais au contraire, nous avons été agréablement surpris de l’enthousiasme des cosplayeurs !   Vous intéressiez-vous également à cet univers qu’est le Cosplay ? Ou l’exposition vous a permis de le découvrir ?  Pas du tout, je savais qu’il y avait des rassemblements de personnes costumées en héros de film, de manga etc mais je ne connaissais pas plus que cela cet univers. D’ailleurs je ne savais pas que cela s’appelait du « cosplay ». C’est là un aspect de mon métier qui me plait beaucoup, c’est à dire la possibilité de rencontrer des gens d’univers très différents qui ont envie de transmettre leur passion. Cela a vraiment été un plaisir de découvrir cet univers passionnant et étonnant !   Combien avez-vous d’artistes qui exposent ? Pouvez-vous nous parler d’eux ?  Il y a en tout 8 créateurs et plus exactement 8 créatrices de costumes qui participent à l’exposition et une illustratrice qui a proposé des dessins dans le style des mangas. Présentation des créatrices (voir DP presse).   Vous organisez aussi un concours de Cosplay en lien avec l’exposition, combien avez-vous de participants ?  Nous avons 23 participants au concours cosplay qui sera prévu le 31 mai, dont 2 groupes. Les inscriptions se sont déroulée au mois de mars, et il y a tout de suite eu un engouement très fort des la part des Cosplayeurs du grand est pour cet événement.   Pouvez-vous nous expliquer comment se déroulera cette journée du 31 mai au Parc Wesserling ?  La journée du 31 mai se déroulera dans 3 endroits stratégiques :  La Grande Chaufferie, où auront lieu le concours Cosplay et la majorité des animations (street-art, maquillage, jeux musicaux, démonstrations…) Le Musée du Textile, où il faudra prendre son billet d’entrée, mais là aussi où les visiteurs pourront découvrir l’exposition Mang’attitude Les espaces en accès libre : les jardins du Parc de Wesserling, le Pavillon des Créateurs et le Sentier du Patrimoine, où tout un chacun pourra se promener et faire de belles découvertes.   Que ressortez-vous de ces premiers mois d’exposition ?  Après ce 1er mois de présentation de l’exposition, nous sommes vraiment satisfait de cette exposition qui semble plaire au public, et attirer particulièrement les jeunes et les familles.   Pouvez-vous nous redonner les informations pratiques de l’évènement ? Et, pouvez-vous aussi, en quelques lignes, donner envie à nos lecteurs de venir vous rendre visite et découvrir le travail de ces passionnés ?  Informations Pratiques : Cosplay’in Wesserling : 31 mai 2015, de 10h à 18h Parc de Wesserling – Ecomusée textilke Rue du Parc, 68470 HUSSEREN-WESSERLING www.parc-wesserling.fr info@parc-wesserling.fr 03 89 38 28 08  « Un concours de Cosplay dans un ancien bâtiment industriel ? Du jamais vu ? Pas au Parc de Wesserling ! Venez au Cosplay’in Wesserling, vous ne serez pas déçus ! » Estelle Inhofer qui gère l'exposition Cosplay du parc de Wesserling, revient avec nous sur l'exposition Mang'Attitude et le concours Cosplay du 31 mai, Cosplay'in Wesserling !     Pourriez-vous nous parler un peu de vous ? Quel est votre rôle dans l’exposition ?  Je m’appelle Estelle Inhofer et je suis chargée de développement culturel au Parc de Wesserling-Ecomusée textile. Mon rôle consiste à proposer les expositions temporaires (qui sont ensuite validées ou non par l’équipe du musée) et ensuite à les réaliser. Pour Mang’attitude il a fallu construire toute l’exposition à partir du début :prise de contact avec les artistes et organisation de leur venue pour le montage, définition des costumes présentés, scénographie, recherches documentaires, documents administratifs… jusqu’au résultat final dans le musée.   Comment est venue l’idée d’une exposition dédiée au Cosplay ?  L’idée de cette exposition est le fruit d’une réflexion collective. En tant que musée textile, nous nous attachons à essayer de proposer chaque année, une exposition de costumes. Il s’agit le plus souvent de costumes historiques, mais cette année nous avions envie d’être plus original et d’essayer de toucher un public plus jeune. C’est une collègue animatrice qui a alors proposé le cosplay, qui combinait à la fois l’idée de costume, et l’idée de création textile contemporaine, que nous mettons en avant dans nos expositions. La mission de l’Ecomusée Textile de Wesserling est en effet d’une part de conserver le patrimoine et les techniques de l’industrie textile, mais aussi de faire vivre la création textile contemporaine, en invitant artistes et créateurs à partager leur passion avec le plus grand nombre. N’étant pas familier avec le monde du Cosplay, nous avons donc fait des recherches et pris de nombreux contacts, ce qui nous a encouragé à poursuivre ce projet.   Comment gère-t-on une exposition comme Mang’Attitude ?  Pour cette exposition, il a fallu commencer par chercher des cosplayeurs sur Internet (sans Internet, je ne pense pas que cette exposition aurait été possible d’autant plus qu’elle a été réalisée dans un temps très court – entre janvier et mars 2015) et définir les costumes qu’ils pouvaient présenter dans l’exposition. Très vite, nous avons choisi le thème des mangas pour illustrer ce phénomène. Il a également fallu organiser la venue des cosplayeurs pour l’installation des costumes sur les mannequins et récolter auprès d’eux les informations sur leur parcours dans le cosplay, leur technique et ce qui les passionne mais aussi sur leurs costumes (techniques de fabrication, matériaux employés…). Parallèlement, nous avons effectué des recherches et nous nous sommes documentés sur les mangas et le cosplay afin de pouvoir expliquer cela à un public non initié par des panneaux explicatifs.   Avez-vous rencontré des difficultés particulières dans la mise en place d’une exposition dont le thème est plutôt atypique en France ?  Non, nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière pour cette exposition, mais au contraire, nous avons été agréablement surpris de l’enthousiasme des cosplayeurs !   Vous intéressiez-vous également à cet univers qu’est le Cosplay ? Ou l’exposition vous a permis de le découvrir ?  Pas du tout, je savais qu’il y avait des rassemblements de personnes costumées en héros de film, de manga etc mais je ne connaissais pas plus que cela cet univers. D’ailleurs je ne savais pas que cela s’appelait du « cosplay ». C’est là un aspect de mon métier qui me plait beaucoup, c’est à dire la possibilité de rencontrer des gens d’univers très différents qui ont envie de transmettre leur passion. Cela a vraiment été un plaisir de découvrir cet univers passionnant et étonnant !   Combien avez-vous d’artistes qui exposent ? Pouvez-vous nous parler d’eux ?  Il y a en tout 8 créateurs et plus exactement 8 créatrices de costumes qui participent à l’exposition et une illustratrice qui a proposé des dessins dans le style des mangas. Présentation des créatrices (voir DP presse).   Vous organisez aussi un concours de Cosplay en lien avec l’exposition, combien avez-vous de participants ?  Nous avons 23 participants au concours cosplay qui sera prévu le 31 mai, dont 2 groupes. Les inscriptions se sont déroulée au mois de mars, et il y a tout de suite eu un engouement très fort des la part des Cosplayeurs du grand est pour cet événement.   Pouvez-vous nous expliquer comment se déroulera cette journée du 31 mai au Parc Wesserling ?  La journée du 31 mai se déroulera dans 3 endroits stratégiques :  La Grande Chaufferie, où auront lieu le concours Cosplay et la majorité des animations (street-art, maquillage, jeux musicaux, démonstrations…) Le Musée du Textile, où il faudra prendre son billet d’entrée, mais là aussi où les visiteurs pourront découvrir l’exposition Mang’attitude Les espaces en accès libre : les jardins du Parc de Wesserling, le Pavillon des Créateurs et le Sentier du Patrimoine, où tout un chacun pourra se promener et faire de belles découvertes.   Que ressortez-vous de ces premiers mois d’exposition ?  Après ce 1er mois de présentation de l’exposition, nous sommes vraiment satisfait de cette exposition qui semble plaire au public, et attirer particulièrement les jeunes et les familles.   Pouvez-vous nous redonner les informations pratiques de l’évènement ? Et, pouvez-vous aussi, en quelques lignes, donner envie à nos lecteurs de venir vous rendre visite et découvrir le travail de ces passionnés ?  Informations Pratiques : Cosplay’in Wesserling : 31 mai 2015, de 10h à 18h Parc de Wesserling – Ecomusée textilke Rue du Parc, 68470 HUSSEREN-WESSERLING www.parc-wesserling.fr info@parc-wesserling.fr 03 89 38 28 08  « Un concours de Cosplay dans un ancien bâtiment industriel ? Du jamais vu ? Pas au Parc de Wesserling ! Venez au Cosplay’in Wesserling, vous ne serez pas déçus ! »

Pourriez-vous nous parler un peu de vous ? Quel est votre rôle dans l’exposition ?

Je m’appelle Estelle Inhofer et je suis chargée de développement culturel au Parc de Wesserling-Ecomusée textile. Mon rôle consiste à proposer les expositions temporaires (qui sont ensuite validées ou non par l’équipe du musée) et ensuite à les réaliser. Pour Mang’attitude il a fallu construire toute l’exposition à partir du début :prise de contact avec les artistes et organisation de leur venue pour le montage, définition des costumes présentés, scénographie, recherches documentaires, documents administratifs… jusqu’au résultat final dans le musée.


Comment est venue l’idée d’une exposition dédiée au Cosplay ?

L’idée de cette exposition est le fruit d’une réflexion collective. En tant que musée textile, nous nous attachons à essayer de proposer chaque année, une exposition de costumes. Il s’agit le plus souvent de costumes historiques, mais cette année nous avions envie d’être plus original et d’essayer de toucher un public plus jeune. C’est une collègue animatrice qui a alors proposé le cosplay, qui combinait à la fois l’idée de costume, et l’idée de création textile contemporaine, que nous mettons en avant dans nos expositions. La mission de l’Ecomusée Textile de Wesserling est en effet d’une part de conserver le patrimoine et les techniques de l’industrie textile, mais aussi de faire vivre la création textile contemporaine, en invitant artistes et créateurs à partager leur passion avec le plus grand nombre. N’étant pas familier avec le monde du Cosplay, nous avons donc fait des recherches et pris de nombreux contacts, ce qui nous a encouragé à poursuivre ce projet.


Comment gère-t-on une exposition comme Mang’Attitude ?

Pour cette exposition, il a fallu commencer par chercher des cosplayeurs sur Internet (sans Internet, je ne pense pas que cette exposition aurait été possible d’autant plus qu’elle a été réalisée dans un temps très court – entre janvier et mars 2015) et définir les costumes qu’ils pouvaient présenter dans l’exposition. Très vite, nous avons choisi le thème des mangas pour illustrer ce phénomène. Il a également fallu organiser la venue des cosplayeurs pour l’installation des costumes sur les mannequins et récolter auprès d’eux les informations sur leur parcours dans le cosplay, leur technique et ce qui les passionne mais aussi sur leurs costumes (techniques de fabrication, matériaux employés…). Parallèlement, nous avons effectué des recherches et nous nous sommes documentés sur les mangas et le cosplay afin de pouvoir expliquer cela à un public non initié par des panneaux explicatifs.


Avez-vous rencontré des difficultés particulières dans la mise en place d’une exposition dont le thème est plutôt atypique en France ?

Non, nous n’avons pas rencontré de difficulté particulière pour cette exposition, mais au contraire, nous avons été agréablement surpris de l’enthousiasme des cosplayeurs !


Vous intéressiez-vous également à cet univers qu’est le Cosplay ? Ou l’exposition vous a permis de le découvrir ?

Pas du tout, je savais qu’il y avait des rassemblements de personnes costumées en héros de film, de manga etc mais je ne connaissais pas plus que cela cet univers. D’ailleurs je ne savais pas que cela s’appelait du « cosplay ». C’est là un aspect de mon métier qui me plait beaucoup, c’est à dire la possibilité de rencontrer des gens d’univers très différents qui ont envie de transmettre leur passion. Cela a vraiment été un plaisir de découvrir cet univers passionnant et étonnant !


Combien avez-vous d’artistes qui exposent ? Pouvez-vous nous parler d’eux ?

Il y a en tout 8 créateurs et plus exactement 8 créatrices de costumes qui participent à l’exposition et une illustratrice qui a proposé des dessins dans le style des mangas. Présentation des créatrices ici.


Vous organisez aussi un concours de Cosplay en lien avec l’exposition, combien avez-vous de participants ?

Nous avons 23 participants au concours cosplay qui sera prévu le 31 mai, dont 2 groupes. Les inscriptions se sont déroulées au mois de mars, et il y a tout de suite eu un engouement très fort des la part des Cosplayeurs du grand est pour cet événement.


Pouvez-vous nous expliquer comment se déroulera cette journée du 31 mai au Parc Wesserling ?

La journée du 31 mai se déroulera dans 3 endroits stratégiques :

La Grande Chaufferie, où auront lieu le concours Cosplay et la majorité des animations (street-art, maquillage, jeux musicaux, démonstrations…)
Le Musée du Textile, où il faudra prendre son billet d’entrée, mais là aussi où les visiteurs pourront découvrir l’exposition Mang’attitude
Les espaces en accès libre : les jardins du Parc de Wesserling, le Pavillon des Créateurs et le Sentier du Patrimoine, où tout un chacun pourra se promener et faire de belles découvertes.


Que ressortez-vous de ces premiers mois d’exposition ?

Après ce 1er mois de présentation de l’exposition, nous sommes vraiment satisfait de cette exposition qui semble plaire au public, et attirer particulièrement les jeunes et les familles.


Pouvez-vous nous redonner les informations pratiques de l’évènement ? Et, pouvez-vous aussi, en quelques lignes, donner envie à nos lecteurs de venir vous rendre visite et découvrir le travail de ces passionnés ?

Informations Pratiques :
Cosplay’in Wesserling : 31 mai 2015, de 10h à 18h
Parc de Wesserling – Ecomusée textilke
Rue du Parc, 68470 HUSSEREN-WESSERLING
info@parc-wesserling.fr
03 89 38 28 08

« Un concours de Cosplay dans un ancien bâtiment industriel ? Du jamais vu ? Pas au Parc de Wesserling ! Venez au Cosplay’in Wesserling, vous ne serez pas déçus ! »


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !