VJY nous parle de ses love strips !

VJY nous parle de ses love strips ! bd bande-dessinée strip case humour création créateur illsutrateur dessinateur scénariste auteur écrivain

Pourriez-vous nous parler de vous ? Comment en êtes-vous venu à écrire ? A illustrer ? Depuis quand écrivez-vous ? Dessinez-vous ? 

Très jeune j'ai commencé à gribouiller sur des tables ainsi que sur mes cahiers. Au lycée je me suis dit que rien ne m'intéressait sauf le dessin. C'est mon professeur d'Art Plastique Christian Deplante qui m'ouvre les yeux sur le monde de l'art. Mon bac en poche, je tente des concours pour rentrer dans différentes écoles. J’atterris aux Beaux-arts. Au bout de 4 ans j'ai un diplôme en communication sans grande valeur. J'enchaine ensuite sur une année à Emile Cohl où je me spécialise dans la 3D. Parmi les enseignements proposés nous avons quelques cours de BD avec Mr Yves Got (auteur avec Pétillon du Baron noir). Je crois que c'est vraiment à ce moment-là que j'ai eu envie de faire de la BD. En même temps je n'ai pas de projets et je crois que mon éducation m'empêche de concevoir la chose. J'échoue finalement sur un obscur poste d'infographiste dans un bureau d'étude. Après 2 ans, je suis licencié. Je me lance ensuite en free-lance dans le graphisme. Je fais quelques couvertures pour différents groupes de musique. Je rencontre par l'intermédiaire d'un ami le responsable des éditions Roymodus. Il me propose de mettre en couleur l'album La nuit des Capuches de Bill Petit Maillet. Une expérience qui m'amène à faire un pèlerinage au festival d'Angoulême. Ensuite étant en proie à des questions existentielles et bassement matérielles je décide de tout arrêter. Je me trouve un boulot à temps partiel dans le médico-social. Ma situation devient un peu moins précaire et je commence tout doucement à me relancer sur des projets artistiques. Je crée un jeu de société Vizao. Je l'auto édite histoire de voir si des gens seraient susceptibles de l'acheter... Je vends tout mon stock. Puis de fil en aiguille je me retrouve à faire un blog BD... 

Quelles sont vos inspirations ? Avez-vous des auteurs, des artistes préférés ? Des Bds, des genres qui vous plaisent et vous inspirent ? 

Parmi les auteurs de bande dessinée qui m'influencent le plus directement dans ce travail qui n'en est encore qu'à un stade embryonnaire, je citerai entre autre Adrian Tomine, Chris Ware, Gotlib, Franquin, Robert Crumb et les frères Hernandez... Sinon des artistes comme Andy Wharol, Roy Lichtenstein ou Edward Hopper ont une grande importance dans ma démarche. Les situationnistes ainsi que les Monty Python ou une émission comme message à caractère informatif (émission diffusée à la fin des années 90 sur Canal+ pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas) par leurs détournements sont aussi une base de mon inspiration. 

Depuis combien de temps faites-vous vivre votre blog vjy ? 

Le premier Love Strip a été publié le 12 août 2014, depuis j'essaie d'en mettre un en ligne tous les 15 jours. Parfois je l'avoue il se passe un mois dans ces cas-là j'en publie deux pour expier ma faute... 

Comment vous est venue cette idée de strip de 3 cases ? Et pourquoi un homme et la séduction en sujet ? 

J'avais dans un carton une collection de vieux romans photos datant des années 60 et 70. En les feuilletant j'ai été amusé par la naïveté des dialogues... L'idée de mixer des histoires à l'eau de rose avec des faits d'actualité a émergé. J'ai tendance à comparer ma démarche avec un deejay qui mixe de la musique. Moi je sélectionne des images ou des morceaux d'images pour les recomposer à ma manière. Je finalise ensuite mes cases à la palette graphique. Je pourrai encrer mes crayonnés. Je ne le fais pas car je pense que cela dénaturerait mon propos. Je suis à la recherche d'un trait froid, déshumanisé. 
J'ai choisi un format court de 3 cases car ce format me semble particulièrement adapter à des supports comme l’IPad ou le mobile... Mes lecteurs et lectrices ont je pense, un temps très limité à me consacrer donc je me dis qu'en trois cases je vais à l'essentiel. 
Mon « homme » séduit avec des arguments parfois proche de l'inintéressant ou du scandaleux. Dans notre société ne rencontrons-nous pas régulièrement ce genre d'être humain ? Beaucoup de mes compatriotes se laissent séduire par des idées simples. C'est terrible... Dois-je pour autant rester impassible devant ce constat effrayant ? Personnellement je pense que non. Modestement avec ces « love strips » j'essaie de faire part de mon indignation. Vous me direz ça ne va pas changer grand-chose... En même temps cette gymnastique intellectuelle me semble très saine et m'invite à ne pas sombrer dans une forme d'indifférence. 

Avez-vous d’autres projets en cours ? Pouvez-vous nous en parler ? 

J'essaie de ne pas trop m'éparpiller... Je collabore actuellement à un projet collectif. Pendant 15 ans à l'atelier Limax Maximus, régulièrement nous nous sommes réunis avec des amis pour créer des BDs sous la forme de cadavre exquis. En gros le principe était qu'une personne commençait une case et l'autre suivait... Avec ce procédé nous avons pu faire une bonne centaine de Bds. Il y a un an nous avons décidé d'en imprimer certaines et de créer les éditions Limax... Le n°0 devrait sortir dans l'année. Il sera distribué essentiellement à Saint Etienne. Je vous en reparlerai si vous me le permettez... 

Quels seraient vos projets pour l’avenir, vos souhaits ? 

L'expérience m'a appris à ne pas trop planifier ma vie. J'ai bien envie de faire une bonne centaine de Love Strips mais qui peut dire si le soleil se lèvera demain matin ? 

Avez-vous un site (blog, facebook, twitter…) ? 

Blog BD / Les Love Strips sont des strips de 3 cases / Pitch : un homme expérimente différentes techniques de dragues... 
Blog crobards / Assis dans un bar, au détour d'une rue ou en attente dans une gare... je croque les gens qui passent... 
Vous trouverez sur ce site quelques logos, un peu de graphisme et quelques visuels. 

Et dernière question, en quelques lignes, pouvez-vous donner envie à nos lecteurs de (re)découvrir votre univers littéraire ? 

Vous avez envie de séduire ? Vous voulez qu'on vous reconnaisse dans la rue ? Vous pensez que la vie ne vaut plus la peine d'être vécue ? Je n'ai aucune réponse à vos questions... Tout ce que je peux faire c'est vous inviter à aller sur vjy

Je vais essayer autre chose pour faire venir vos lecteurs je tente ce slogan : Il y a avant et puis il y a après...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !