Yayoi Ogawa


Yayoi Ogawa, mangaka, shojo, manga

Yayoi Ogawa a toujours voulu être une artiste mangaka, bercée par ses auteurs préférés comme Moto Hagio (la mère du shojo moderne).

Diplômée des Beaux-arts de l'université Tama Art à Tokyo, elle commence à travailler en tant que journaliste au sein du journal Yomiuri Shimbun. En 1994, poussé par son mari artiste Shinji Asano, elle se lance dans un concours de mangas pour Kodansha. Elle finit par prendre le chemin de mangaka en 1998 et devient rapidement l'un des auteurs phares de la maison d'édition Kodansha, grâce notamment à ses nombreuses publications dans le mensuel Kiss, magazine de référence pour les japonaises de 20 à 35 ans.

Yayoi Ogawa, magazine, éditeur, édition

En 2003, son oeuvre la plus célèbre, Kimi wa pet reçoit le prix Kodansha Manga Award. Le succès est tel que Yayoi Ogawa voit son oeuvre adaptée par deux fois. En 2003 une série au Japon avec Jun Matsumoto et Koyuki voit le jour et est suivie en 2011 par un film coréen avec Jang Geun Suk.

Yayoi Ogawa, manga, série, sumire, momo  

  Yayoi Ogawa, drama, romance, kimi wa pet Yayoi Ogawa, film, coréen, manga, amour, jang geun suk

Son style original et ses thèmes disparates ont fait de la plupart de ses œuvres des succès au Japon, mais son manga Kimi wa pet lui a fait prendre une dimension internationale.

Yayoi Ogawa, BD, bande-dessinée, shojo, manga Yayoi Ogawa, scénariste, auteur, mangaka, romance

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !