Overwatch : Les Junkers !

Afficher l'image d'origine

Revenons donc comme promis sur les différentes cinématiques que Blizzard nous a fourni tout au long de la promotion de leur nouveau jeu, Overwatch.

La première que nous allons vous partager (même si vous avez déjà dû les voir, je n'en doute pas – mais c'est tellement classe qu'on ne s'en lasse pas!) est celle autour des Junkers que voici :




Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Il s'agit de deux compères, Chacal et Chopper.




Chacal, de son véritable nom Jamison Fawkes, a pour rôle la défense et possède un grand nombre d'objets pouvant ralentir ou bloquer l'accès à des zones : lance-grenades, pièges, mines, on préfère le voir de loin ! Âgé de 25 ans, ce voleur et anarchiste faisait partie des Junkers, survivants de l'explosion du cœur du réacteur de l'Omnium et a donc été atteint par les radiations. C'est dans la carcasse de l'omnium qu'il découvrira un grand secret qui lui vaudra d'être poursuivi : pour échapper aux dangers, il engagera un garde du corps qui n'est autre que Chopper.



Ce dernier est un véritable tank, au sens propre comme au sens figuré ! Autrement dit, il est celui qui prend les dégâts. Ancien Junker, il s'agit en réalité d'un homme de 48 ans, Mako Rutledge, qui était un tueur à gages. Il faisait partie du Front de Libération Australien qui s'est soulevé contre l'Omnium et a donc provoqué l'explosion du réacteur. Il n'est désormais plus que l'ombre de lui-même, véritable machine à tuer dont l'humanité a disparu.

Mais ce qui nous a énormément plus – ou du moins à moi en tout cas – c'est la façon dont leur présentation est faite : grâce à un reportage passé dans une sorte de journal ! Cela peut conforter quelques ouvertures que Blizzard se laissent bien que ce format ait déjà été utilisé dans les cinématiques de Starcraft. Ce procédé immersif est assez intéressant pour les joueurs et pour ceux qui auraient l'espoir de voir plus qu'un jeu ! Autrement dit, cette cinématique nous a, comme toutes je crois, bien plu !


Et voilà tout ce qui en est pour cette cinématique ! La prochaine fois, nous nous attaquerons à une autre cinématique… Le Rappel !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Laissez-nous vos impressions !